Documents
  
Chronologie tlc
Chronologie télégraphe
Chronologie téléphone
Chronologie radio
Chronologie TV
Chronologie comp.
 
Index Scientifiques
Bibliographie
 


       





Eugen Goldstein




 


   
 Gleiwitz. 05.09.1850  Berlino 25.12.1930

   
1888 Tube à des rayons cathodiques
 



       
Avec un tube à vide de ce type, en 1888 il mit en évidence l'existence de rayons lumineux coloriés que muovevano de l'anode vers le cathode, c'est-à-dire en direction opposée par rapport aux rayons cathodiques. Pour pouvoir visualiser des tels rayons indépendamment des rayons cathodiques, Goldstein eut l'idée de percer le cathode en permettant ainsi aux rayons de passer à travers les divers trous ou les "canaux" derrière le cathode même, dans une zone où il les pouvait clairement se voir. Goldstein même frappa pour ces rayons le nom de "rayons canale" (kanalstrahlen). Découvrit rapidement qu'il s'agissait ioniens de positifs du gaz contenu dans le tube, lesquels se déplaçait attirés du cathode et passait à travers les trous, en émettant lumière si l'énergie était suffisante.